Chemin d’Avent

Mercredi 11 décembre

Tout ce qui ôte la paix et la tranquillité de l’intérieur, vient de la part du démon. Dieu a joint ensemble félicité et sainteté, de sorte que ses grâces non seulement sanctifient l’âme, mais encore la consolent  et la remplissent de paix et de douceur.
Louis l’allemand (1588-1635)

Mardi 10 décembre

Il est venu le DIEU bon , il est venu dans sa miséricorde et sa bonté, il est venu chercher et sauver ce qui était perdu. Il est parti à la recherche de la brebis perdue ; il l’a cherchée et l’a trouvée, et il a rapportée sur ses épaules à la bergerie du troupeau, lui le Seigneur plein de bonté, le pasteur à la douceur véritablement infinie.
Pseudo Augustin (14e siècle)

Lundi 9 décembre, Immaculée Conception (reportée)

Ce qui a proprement sanctifié Marie n’est pas tant son privilège de l’Immaculée Conception, ni le degré éminent de grâce sanctifiante qui lui a tout de suite été communiqué, mais bien plus encore l’acte libre par lequel elle s’est dévouée à Dieu au premier instant de sa raison, sa persévérance irrévocable dans ce dévouement ne s’étant jamais reprise en la moindre chose, et son inviolable fidélité à toutes les grâces actuelles.
Jean-Nicolas Grou (1731-1803)

Dimanche 8 décembre, 2ème dimanche de l’Avent

Peur d’être puni, mais on se convertit comme on tombe amoureux : quand on a rencontré l’amour de sa vie, on ne supporte plus de vivre pour ce qui n’en vaut pas la peine. Voyez Zachée dans l’Évangile : à peine Jésus l’a t il appelé qu’il met de l’ordre dans sa maison et change de vie : “Voici Seigneur, je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens, et si j’ai fait du tort à quelqu’un, je vais lui rendre quatre fois plus. “(Lc 19,6).
Père Max Huot de Longchamp

Samedi 7 décembre, saint Ambroise

Ce n’est point la science, ni l’éloquence, ni les autres talents humains, mais la sainteté de vie et l’union avec Dieu, qui nous rendent des instruments propres à procurer le salut des âmes. Le vrai moyen d’acquérir la science des Saints et d’avoir de quoi remplir une exhortation, un entretien spirituel, ce n’est pas tant d’avoir recours aux livres qu’à l’humilité intérieure, à la pureté du cœur, au recueillement et à l’oraison.
Louis Lalemant ( 1588-1635)

Vendredi 6 décembre, saint Nicolas

Lorsque Jésus opère un miracle, on s’attendrait à ce qu’il le fasse savoir ! Mais tout au long de l’Évangile, Jésus s’efface, fuit la foule et demande le silence à ceux qu’il guérit.
Pourquoi ? Par modestie ? Non mais pour “que tout se passe pour vous selon votre foi !” et non selon votre enthousiasme. C’est dans la foi que Jésus nous sauve : la foi, autre nom de l’amour, est transparente. Elle vaut par elle-même, elle est relation pure entre deux personnes et n’a pas besoin de se montrer. Entre Jésus et nous, il n’y a que cette volonté de n’être que l’un par l’autre.

Père Max Huot de Longchamp

Jeudi 5 décembre

Jésus se donne lui-même à tous, il nous donne son cœur, sa grâce et son esprit ; il nous incorpore en lui, il nous rend vivants en lui, de lui et par lui, comme faisant partie de son corps, de son esprit et de lui-même, en une manière beaucoup plus efficace et importante que les membres que nous avons ne font partie de notre propre corps et de nous-mêmes.
Pierre de Bérulle (1575-1629)

Mercredi 4 décembre

L’homme doit jeter toutes ses affaires en Dieu et les lui abandonner, lui laisser le soin de pourvoir à tout pour le mieux, se confier complètement à lui. Si l’homme s’abandonnait à Dieu en vraie confiance, en toute chose et dans tout ce qu’il fait, soyez-en sûrs, Dieu prendrait indiciblement mieux soin de cet homme tant à l’intérieur qu’à l’extérieur que toutes les créatures ne pourraient le faire.
Bienheureux Jean Tauler (1300-1361)

Mardi 3 décembre, saint François-Xavier

Je fais comme les enfants qui ne savent pas lire, je dis simplement au bon Dieu ce que je veux lui dire… la prière c’est un élan du cœur. c’est un simple regard jeté vers le ciel, c’est un cri de reconnaissance et d’amour au sein de l’épreuve comme au sein de la joie.
Sainte-Thérèse de l’Enfant-Jésus (1873-1897)

Lundi 2 décembre

Il faut que nous nous accoutumions à rechercher l’accomplissement de notre perfection selon les voies ordinaires, en tranquillité de coeur, faisant tout ce que nous pouvons pour acquérir les vertus par la fidélité que nous aurons à les pratiquer, chacun selon notre condition et vocation.
Saint François de Sales (1567-1622)

Dimanche 1er décembre, 1er dimanche de l’Avent

Les ténèbres s’en vont, déjà brille la vraie lumière.
Antienne des complies

Menu